Rechercher
  • pierreetiennebram

Bilan de 2021.

Pourquoi ne pas commencer un premier post sur mon site d'auteur, par un bilan de l'année passée ? Peut-être que cela me motivera à venir écrire régulièrement par ici, qui sait... (spoil : la réponse est oui, depuis le temps que ça me tente...)


Donc, je vois fleurir par-ci par là de nombreux posts d'auteurs, qui prennent le temps et le recul pour faire un bilan de l'année qui vient de s'écouler. Je trouve que c'est une excellente idée, et comme eux, je vais m'y coller (super original, non ?).


1) L'évolution des ventes et du nombre de pages lues (programme Kindle Unlimited).


Il est toujours compliqué de parler de nombre de ventes réelles, certains le font, d'autres non. Si j'étais par le passé assez ouvert sur ce sujet, je me contente désormais de le faire le plus souvent possible en privé.

Pourquoi ? Cela peut susciter de la jalousie, et s'il y a bien quelque chose qu'il ne faut pas faire dans le domaine de l'écriture, c'est de tenter de se comparer (et oui, je suis pourtant le premier à le faire... En même temps je n'ai jamais dit que j'étais parfait hein ^^) : chaque écrivain est différent et sa réussite lui est propre : genre, style, réseau et/ou moyens qu'il met dans la publicité.

Je me contenterai donc ici de comparer mes chiffres aux ventes de l'année dernière.


Au niveau du nombre de pages lues, c'est environ 40% moins bien qu'en 2020 (la fin de l'effet confinement probablement). Cela représente cependant un pourcentage global de 12% à mes revenues annuels, ce qui est loin d'être négligeable.


Au niveau de l'évolution des ventes, j'ai connu une augmentation à hauteur de 25% par rapport à l'année 2020.

Sur les 7 livres que j'ai actuellement (6 français + 1 traduit), la répartition de ces ventes est la suivante :

  • Projet Mars Alpha (2019) : 25%

  • Diminution de moitié des ventes par rapport à 2020, mais en même temps cela va faire plus de 2 ans qu'il est sur le marché. Le fait qu'il soit dans le programme Prime Reading de la seconde moitié de l'année a sans doute diminué le nombre de ventes, ce qui peut aussi expliquer le fait que la promotion du mois de décembre n'ait pas été si intéressante que ça au niveau du nombre de ventes. Il reste toujours à ce jour mon best-seller.

  • Deux degrés et demi (2019) : 13%

  • À peu près le même constat que pour Mars Alpha, si ce n'est un certain regain de ventes via BoD. Malheureusement, peu de ventes liées à la pub... problème de couverture ou de résumé ?

  • Avant j'avais des principes... T1 (2020) : 54%

  • Probablement la plus grosse surprise de 2021. Je ne saurais dire si c'est étroitement lié aux publicités Amazon ou pas (gros investissement, j'en parle un peu plus bas), mais je n'aurais pas parié qu'il marche si bien. Avec le recul, il est vrai que c'est un cadeau qu'on peut facilement offrir (à de jeunes parents ou à un proche pour lui annoncer sa grossesse), contrairement aux autres livres. La petite déception du moment sera sans doute le fait que malgré le fait qu'il soit inscrit au programme Prime Reading de 2022, il ne soit pas visible en vitrine... De plus, c'est clairement un livre qui se vend en broché, bien plus qu'il ne se lit ou s'emprunte sur Kindle...

  • L'interphone ne fonctionne toujours pas (2020) : 2%

  • C'est toujours à ce jour, un échec commercial qui me touche profondément, car c'est ce livre qui a fait que je suis devenu auteur. Je ne sais pas si c'est le fait que cela soit une réédition, si c'est le sujet qui bloque (les rencontres sur Internet ou que ce soit un témoignage), ou le genre à cheval entre le psycho et la romance... J'ai refait une couverture, plus orientée Thriller et j'ai reparamétré mes publicités, on verra comment ça évolue sur 2022. À ce jour, je n'ai toujours pas rentabilisé les frais sur cette réédition.

  • Abyssjail (2020) : 7%

  • Pas vraiment un échec (5 fois plus de vente qu'en 2020) mais pas vraiment un succès. Ce livre visiblement qu'on adore ou qu'on déteste continue à se vendre, lentement mais sûrement. À ce jour, il est amorti à hauteur de 57%. Le fait de l'avoir inscrit au programme BoD devrait à terme finir par booster les ventes.

  • Avant j'avais des principes... T2 : 5%

  • Un petit échec, probablement lié au fait d'avoir voulu toucher la sous-niche d'une niche (plus exactement la catégorie 1 à 3 ans de la catégorie "bébé/parentalité). Cependant, je vais attendre encore un an avant de voir comment les ventes évoluent, afin de voir s'il fait comme son grand frère, le tome 1. De là dépendra probablement l'écriture du tome 3, qui abordera le sujet de la maternelle.

  • Mission Mars Alpha : 1%

  • La version traduite de "Projet Mars Alpha" peine très clairement à décoller outremer. Et pourtant, les quelques ventes que j'ai pu faire sont plus importantes que chez certains auteurs qui ont comme moi tenté le coup... Ma technique sur cette année n'a probablement pas été la meilleure, avant d'atteindre les 10* sur Amazon, j'ai tout misé sur le spam sur Twitter (un compte anglophone créé pour l'occasion), après quoi j'avais en tête de tout miser sur la publicité. Mais le résultat n'est pas vraiment à la hauteur de mes attentes. Peut-être vais-je me résigner à plutôt faire comme cela se fait là bas, trouver un agent. Un de mes objectifs de 2022.


2) Mon expérience sur les publicités Amazon.

Il est probable que je referai un article plus détaillé sur le sujet. 2021 (plus précisément décembre 2020) a vu arriver les publicités ciblées sur Amazon. Ou comment le géant du web s'est dit "tiens, les auto-édités se font un peu trop de thunes sur notre dos, si on les faisait remettre un peu de ce qu'on leur fait gagner pour qu'ils restent dans la course ? ". De ce que je peux lire à droite à gauche, le pari a été réussi, ça a semble-t-il pas mal rebattu les cartes pour les auteurs qui vendaient beaucoup, ceux qui n'ont pas investi ont chuté dans le classement des ventes (baromètre vital pour bien ventre en tant qu'AE).

Pour ma part, n'étant pas à la base "un gros vendeur", c'est plus la curiosité qui m'a poussé à m'y intéresser, puis la passion dévorante du joueur qui est en moi. Ce côté où tu te dis "plus je vais mettre, plus je vais gagner" et ou au final, très souvent, "tu perds tout (enfin beaucoup)". Et, oui, j'ai beaucoup perdu. Ce n'est pas faute de m'être beaucoup renseigné sur le sujet, avoir une bonne couv générant au moins 1 clic toutes les 100 impressions, et au moins une vente tous les 10 à 15 clics (parce que le 4e de couv fait le job).

J'avais la théorie, mais pour au moins une raison assez claire, peut-être deux, ça n'a pas vraiment marché pour mes livres. Enfin, si mais, pas pour tous. Et encore une fois, comme au casino, pour gagner faut savoir dépenser, ce qui n'est pas à la portée de tous.

J'ai investi 1335€ (oui je vais parler chiffre dans ce paragraphe t'as vu ? ) dans la publicité en 2021, ce qui m'a généré pour 817€ de vente (je parle de la commission brute par livre vendu hein, pas la somme du prix de vente des livres vendus) soit une dépense totale (dépenses - gains) de 374€.

Sauf que ces chiffres sont totalement faussés par le fait que seul un livre a été peu près rentabilisé : "Avant j'avais des principes tome 1", mon livre sur la paternité. C'est donc aussi logiquement lui qui m'a apporté un grand nombre de lecteurs.

La perte nette pour les autres livres s'élève à pas loin de 283€ (soit 75% des dépenses).


La raison à ce succès est simple je pense : ce livre est mono genre (contrairement à tous mes autres livres) de surcroît dans une niche (comprenez une catégorie où la concurrence est un peu plus faible que par exemple pour les thrillers ou la romance), et le combo titre plus couverture fait donc mouche. Le nombre de ventes assez élevé (enfin à mon niveau) de ce tome 1 s'explique donc par un fort investissement au niveau de la publicité.

Mais le coût global de mon investissement dans la publicité cette année reste un peu élevé, puisque grosso modo, chaque nouveau lecteur arrivé via ce biais m'a coûté 5,5€ en moyenne. Si effectivement, il a acheté ensuite d'autres livres, cela fausse la donne mais n'ayant pas cette information...

La question pour 2022 est donc la suivante : "Vais-je continuer à investir dans la publicité ?"

Probablement. Déjà parce que je pense que c'est nécessaire pour vendre et toucher de nouveaux lecteurs. Je pourrais investir les groupes de lecture de Facebook ou accentuer les publicités sur Instagram mais, je n'ai pas la foi (ni la patience) pour ça. Avec le bouche à oreille (qui après plusieurs années commence je pense à se faire) c'est ma meilleure arme pour continuer à toucher de nouveaux lecteurs.

Et puis il y a aussi le côté "jeu", qui réveille le joueur qui est en moi... Les pubs c'est un peu des paris au final, il faut savoir comment bien et "mieux" parier, et je trouve cela bien moins invasif que du spam sur Twitter (par exemple).

Mais je vais cependant tenter de moins investir que cette année, afin d'avoir fin 2022 un bilan positif à ce niveau.

Je vous ferais probablement un article sur le sujet, dans les prochains mois (un de plus parmi la centaine d'articles déjà existant parmi d'autres blogs d'auteurs très bien pourvus ^^).


3) Mes publications de l'année 2021...

Si l'année 2020 m'a permis de sortir 3 livres ("Avant j'avais des principes T1", la réédition de "l'interphone ne fonctionne toujours pas" et "Abyssjail"), il faut garder en tête que d'une les différents confinements et le chômage partiel (et donc plus de temps pour écrire) m'ont permis d'écrire bien plus. De deux, "l'interphone ne fonctionne toujours pas" a "juste" été retravaillé (bon, un vrai travail conséquent malgré tout), mais je n'ai pas eu à le réécrire en intégralité.

2021 a été un peu moins prolifique pour moi. En effet, je n'ai publié qu'un seul livre ("Avant j'avais des principes T2", qui retrace mon expérience de papa découvrant le fameux "terrible Two" en plein confinement) mais qui m'a demandé pas mal de boulot (aussi parce que je travaillais avec la maman, à partir de notes prises sur les années passées). De plus, j'ai pas mal bossé autour de la publication de "Projet Mars Alpha" traduit en anglais (qui devient "Mission mars Alpha"). Nouvelle couv, correction, mise en page, et surtout promotion... J'en ai assez peu parlé sur les réseaux sociaux Français, mais dans l'ombre ça m'a demandé pas mal de boulot.

Je sais que ma base de lecteurs (incluant ceux qui n'ont pas d'enfant..;), appréciant mes livres d'anticipation m'en veut (secrètement) de ne pas avoir plus publié cette année, mais ils me connaissent maintenant, ils savent que je me documente beaucoup, et que j'aime les challenges.


La seconde raison si je n'ai pas réussi à sortir un autre livre en Français cette année, est liée à l'énorme boulot que je ne soupçonnais pas, autour de ma prochaine publication, prévue donc pour le 2e trimestre de 2022 et dont je vous parle juste en dessous.


4) Et mes publications à venir...

"Les 12 travaux d'Hercule, version futuriste". Voilà l'énorme boulot auquel j'ai commencé à m'attaquer, durant le NaNoWriMo de novembre 2019. Mis en standby au moment de l'écriture de "Avant j'avais des principes Tome 2", j'ai rapidement réécrit une seconde mouture (jusqu'à environ 1/4 du livre) puis une troisième mouture qui enfin me semblait acceptable.

Mais à mi-chemin (6 travaux sur 12), je voulais être sûr que ça pouvait plaire, alors j'ai confié le bébé à 2 bêta-lectrices afin d'avoir leur retour, qui a été plutôt positif. Début septembre, je me suis donc collé à l'écriture de la seconde partie, que j'ai terminé juste avant les vacances de Noël, objectif atteint.

La grosse difficulté, que je me suis imposé était de retracer l'histoire "originale" du héros, sans trop la dénaturer. Sauf que... Vous avez en tête "les 12 travaux d'Hercule" ? La réponse est non, bien sûr, à part peut-être 2 ou 3 comme la majorité des gens à qui j'ai posé cette question (et oui, toi tu les connais peut-être tous, mais tu fais partie des exceptions qui confirment la règle, alors chut). C'est un grand n'importe quoi.

Un exemple ? Le gars détourne 2 fleuves pour nettoyer des écuries que personne n'a nettoyé pendant 40 ans... Voire il course pendant un an un putain de sanglier. Ah, et ça c'est quand il ne transperce pas les trois têtes d'un géant d'un coup de flèche ou qu'il ne soutient pas la voûte terrestre sur ses épaules pour filer un coup de main à Atlas...

Ben voilà, 12 épreuves dans ce genre à "crédibiliser", et à projeter dans un univers futuriste, post apocalyptique (mais pas trop, juste assez pour s'éclater à écrire un environnement sauvage, moyenâgeux et futuriste en même temps, voilà à quoi ressemblait ce challenge. Jeanmichel "j'aime les défis débiles", c'est moi.

Ah et j'oubliais l'élément essentiel : il faut bien sûr garder du suspens et une ligne directrice pour le lecteur, afin qu'il ait envie d'aller jusqu'à la 12e épreuve pour savoir "comment ça se termine à la fin".

Est-ce que ça va plaire ? L'imposteur qui est en moi vous répondra "non, c'est une grosse bouse bien évidemment", mais j'espère bien que ça va plaire, c'est l'objectif de chaque auteur, surtout lorsqu'il bosse comme un taré et se creuse la tête des jours entiers pour y parvenir. Et ce même si, comme mes précédents livres, je vais être sur plusieurs genres à la fois : mythe fantasy (c'est le vrai nom de la catégorie), post apo, aventure, action, thriller...

J'attends un retour de mes bêta-lectrices en début d'année (elles m'ont dit que je devais pas m'inquiéter... J'aimerais les croire), et dans tous les cas, il sera publié aux alentours d'avril 2022 une fois passé entre les mains de ma correctrice officielle.


Et ensuite ?

Bonne question. Je vais vous faire une confidence, je ne sais pas encore quel sera le livre "d'après". J'ai des idées d'un polar sous le coude, mais aussi bien d'autres thèmes d'histoire, toutes plus WTF les unes que les autres (genre un combo : dragon + cowboy par exemple, si si... Et peut-être bien que ce sera lui le livre d'après... ou pas, moi même je ne suis encore sûr de rien). Si tout se passe bien, l'année 2022 sera aussi synonyme de déménagement (et donc de nouveau départ professionnel pour moi) donc peut-être que le temps me manquera... Je vais faire mon possible pour publier un deuxième livre pour la fin de de 2022 (et ce ne sera pas un live sur la paternité, lui, si je l'écris, ce sera probablement 2023 voire 2024). Promis.


Je vais également étudier comment marchent les agents littéraires aux USA (et surtout tenter d'en trouver un bon, qui transforme Mission Mars Alpha en un best seller mondial dont Netflix s'inspirera en 2025).


5) Bientôt la fin de la note...

Pour le reste, cela faisait un moment que j'envisageais d'ouvrir un blog sur cette plateforme, c'est chose faite. Plus qu'à le remplir ;) J'espère que vous apprécierez le format (et surtout le ton employé, celui d'un ex bloggeur qui a écrit des pages et des pages de journaux intimes par le passé...)


Voilà.

Dans quelques heures le réveillon, qui s'ouvrira sur une année qui je l'espère, sera moins glauque que l'année passée (avec les élections, ça promet..). Je ne sais pas ce que vous vous avez prévu de faire, mais nous ce sera à 3 avec un plateau de fruits de mer, et il est fort probable qu'on dormira déjà au changement d'heure... C'est que ça vous épuise un gamin qui galère à faire ses nuits et qui adore se réveiller aux aurores... (je retiens celui qui a dit que l'avenir appartenait à ceux qui se lèvent tôt...)


En attendant, je vous souhaite les meilleures choses pour 2022, de la santé bien évidemment, du succès dans vos projets, qu'ils soient littéraires ou pas. J'en profite pour remercier les lectrices/lecteurs, chroniqueuses/chroniqueurs, twittos (du côté lumineux de la force)(comprenez qui apprécient d’interagir avec moi ;)) qui me suivent depuis le début ou depuis peu, un grand merci à vous, vraiment, vos petits messages font toujours du bien au moral MERCI D'ÊTRE LÀ, et à l'année prochaine.










9 vues0 commentaire